Accueil > Education à la santé > Apprendre à porter secours (A.P.S) > Introduction - Apprendre à Porter Secours

Rubrique Apprendre à porter secours (A.P.S)

Introduction - Apprendre à Porter Secours

"APPRENDRE À PORTER SECOURS"
Dossier pédagogique pour le cycle 3
Introduction

Pourquoi enseigner les gestes de premiers secours à l’école élémentaire ?

Réagir : une action citoyenne

En France, chaque année, on déplore plusieurs dizaines de milliers de décès dont un grand nombre pourrait être évité, si l’alerte et les premiers gestes de survie avaient été entrepris par l’entourage en attendant l’arrivée des secours spécialisés. Actuellement, moins d’une fois sur dix, les personnes présentes entreprennent les gestes de survie et les délais d’alerte restent trop longs. C’est un réel problème de santé publique.

La prise en charge des urgences repose sur une "chaîne des secours" :

    • l’alerte,
    • les gestes de premiers secours,
    • la prise en charge médicale par le SAMU,
    • le transport vers l’établissement de soins adapté,
    • les soins hospitaliers.

Le pronostic vital est étroitement lié à la rapidité de l’alerte et à l’efficacité des actions entreprises avant l’arrivée des secours.

Pour répondre au devoir légal et moral (article 223-6 du nouveau code pénal sur la non assistance à personne en danger), tout citoyen devrait pouvoir porter secours avec des actes simples ; les enfants d’aujourd’hui formeront la société de demain.

L’Éducation nationale peut améliorer les premiers maillons de la chaîne des secours (l’alerte et les gestes de premiers secours) :

    • en développant par les enseignants, dès l’école maternelle et ce jusqu’au collège, un programme d’éducation à la santé et à la citoyenneté "Apprendre à porter secours" en partenariat avec les centres d’enseignement de soins d’urgence (CESU) et les SAMU ; ce programme s’intègre parfaitement à l’ensemble des actions d’éducation à la sécurité, à la citoyenneté et fait partie intégrante des programmes de l’école primaire,
    • en facilitant à ses personnels volontaires l’accès à l’attestation de formation au premiers secours.

Je compte sur vous pour que la Côte-d’Or soit un département acteur important dans cet enjeu de santé publique et de citoyenneté.

François Cauvez,

Inspecteur d’académie

S'informer, rechercher, nous contacter