Accueil > Education à la sécurité routière > Ressources et partenaires « sécurité routière » > Un portail de ressources dédié à la sécurité routière

Rubrique Ressources et partenaires « sécurité routière »

Un portail de ressources dédié à la sécurité routière

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative ouvrira mercredi 24 novembre 2010 un portail de ressources dédié à la sécurité routière (http://www.education-securite-routi...). Lancé à l’occasion du salon Educatec-Educatice, qui se déroule du 24 au 26 novembre 2010 à la Porte-de-Versailles, à Paris, le site est conçu avec le CRDP de Versailles pour les élèves du primaire au lycée. L’objectif est d’ « accompagner les équipes éducatives à construire des séquences d’apprentissage autour du partage de l’espace de circulation et préparer les élèves aux attestations de sécurité routière », indique le ministère. Luc Chatel doit également inaugurer le salon européen de l’éducation qui se tient du 25 au 28 novembre à la Porte-de-Versailles. Il y présentera ce jeudi un « plan de développement des usages numériques à l’école ».

En plus des ressources éducatives, le portail propose notamment une « liste générale et non exhaustive des actions de sensibilisation à la sécurité routière et des outils académiques », des exemples de formation des référents des établissements, des fiches « pour mettre en œuvre l’évaluation des actions de sécurité routière dans les collèges et les lycées », ou encore une liste des blogs académiques sur la question. Un forum de discussion est ouvert, un agenda est proposé et les internautes peuvent s’inscrire pour recevoir une lettre d’information ou pour consulter une page Facebook.

Le portail s’adresse également aux parents pour les « aider à mieux comprendre les enjeux de l’apprentissage de la sécurité routière ». Une plateforme de blogs doit permettre aux établissements de « mutualiser leurs expériences ». Le ministère rappelle que « les élèves passent plusieurs attestations au fil de leur scolarité ». Ainsi, ils doivent obtenir dès l’école une « attestation de première éducation à la route », puis au collège, « voire au lycée », deux « attestations de sécurité routière ». Ceux qui n’ont pas obtenu cette deuxième attestation en lycée peuvent la passer en CFA ou en Greta.

S'informer, rechercher, nous contacter